Dernière modification: 1er juillet 2018

 

Livre des règlements de la LFHS

 

Contenu

1       INTRODUCTION

2       LES PRINCIPES GÉNÉRAUX

2.1         Franchises

2.2         Rythme des simulations

2.3         Participation

2.4         Comportement

2.5         Cotisation annuelle

2.6         Responsables

2.7         Comité exécutif de la LFHS

3       LA GESTION DE VOTRE ÉQUIPE

3.1         Alignement

3.2         Cotes des joueurs et gardiens

3.3         Positions des joueurs

3.4         Blessures

3.5         Fatigue

3.6         Suspensions

3.7         Gardien d’urgence

3.8         Entraîneurs-chefs

4       LES FINANCES

4.1         Comment générer des revenus

4.2         Comment encourir des dépenses

4.3         Prix des billets

4.4         Réputation des franchises

4.5         Popularité des équipes

4.6         Prime annuelle selon les résultats

4.7         Masse salariale

4.8         Impôt à payer

4.9         Agrandissement d’aréna

4.10      Faillite et pénalité

4.11      Fermeture du bilan financier

5       LES CONTRATS

5.1         Salaires et contrats

5.2         Clause de non-mouvement (NMC)

5.3         Bonus à la signature

6       LES MOUVEMENTS DE JOUEURS

6.1         Transactions

6.2         Ballotage

6.3         Rachat de contrat

6.4         Partance

6.5         Retraite et décès

7       LES AGENTS LIBRES

7.1         Groupe I (joueurs repêchés)

7.2         Groupe II (joueurs autonomes avec restriction - RFA)

7.3         Groupe III (joueurs autonomes sans restriction - UFA)

7.4         Groupe IV (joueurs non repêchés)

7.5         Groupe V (joueurs protégés)

7.6         Arbitrage

7.7         Marché des joueurs autonomes

8       LES PROSPECTS

8.1         Loterie du repêchage

8.2         Ordre de sélection du repêchage

8.3         Repêchage des joueurs amateurs

8.4         Protection des prospects

9       DIVERS

9.1         Trophées

9.2         Match des étoiles

9.3         Équipe d’expansion

9.4         Situations non couvertes par les règlements

 

1      INTRODUCTION

 

La Ligue Francophone de Hockey Simulé (LFHS) est une ligue de hockey virtuelle simulant les activités de la Ligue Nationale de Hockey (LNH) dans laquelle les participants jouent le rôle de Directeur Général (DG) d’une équipe.

 

Croisement entre jeux de rôles et jeux de gestion en ligne, ce jeu offre la possibilité à 31 joueurs de devenir directeur général d’une franchise de la LNH, et d'en assumer la destinée. Vous devez gérer les opérations de votre équipe (alignements, stratégies d'entraîneur, transactions, repêchage des joueurs amateurs, etc.) tout en vous occupant des aspects financiers (négociations et signatures de contrats, masse salariale, prix des billets, etc.). Une bonne gestion de votre équipe et de vos finances vous permettra d'aspirer aux grands honneurs. Cette ligue a été lancée en 2017 par un regroupement de joueurs expérimentés de hockey simulé et est gérée depuis pour l'amour du sport, et n'est qu'un divertissement avant tout. Il réunit des joueurs issus de plusieurs pays francophones.

 

La LFHS utilise le simulateur SimonT Hockey Simulator (STHS). Le programme STHS simule les parties à partir de notre propre base de données créées à partir des statistiques de la LNH. La LFHS fait tout pour se rapprocher le plus possible de la réalité de la LNH.

 

L'objectif premier de la LFHS est de partager avec d'autres amateurs le plaisir de gérer une équipe de hockey. Le respect entre les directeurs généraux est primordial.

 

En espérant que vous vous amuserez pendant de nombreuses saisons.

 

Retour en haut

 

2      LES PRINCIPES GÉNÉRAUX

 

2.1     Franchises

 

Toutes les franchises de la LFHS doivent obligatoirement correspondre aux franchises de la LNH existante. Aucun déménagement n'est permis à moins que l'équipe correspondante dans la LNH déménage réellement, auquel cas le changement sera effectué dans la LFHS.

 

Retour en haut

 

2.2     Rythme des simulations

 

La LFHS simule les matchs de façon automatique et quotidienne, tous les jours à 19h00 (EUR).

 

Le calendrier des matchs est identique à celui de la saison en cours de la LNH. Une saison est composée de 82 parties, 41 matchs à domicile et 41 matchs à l'étranger, suivi des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

 

Les formats de la LNH à propos des prolongations à 3 vs 3, des fusillades, du bris d’égalité (les victoires en fusillade ne comptent pas) et des séries éliminatoires sont appliqués dans la LFHS.

 

Retour en haut

 

2.3     Participation

 

En tant que DG, vous avez l’obligation d’être présent et actif. Ceci signifie qu’il est de la responsabilité de chaque DG de répondre à ses courriels ainsi que d’avoir un alignement conforme aux règlements. Il est également obligatoire de consulter le site internet afin d’être au courant des dernières nouvelles relatives à la LFHS et d’avoir une participation active sur le forum de discussion. En cas d’absence prolongée, vous devez écrire un message sur le forum de discussion afin d’annoncer votre absence. Si un DG ne participe pas suffisamment ou qu’il ne donne pas de nouvelles durant une période prolongée, celui-ci pourrait être sanctionné.

 

En tout temps, il est interdit d’avoir plus d’une équipe, sous n’importe quel pseudonyme. Si un DG est pris en flagrant délit, il sera sanctionné sur le champ.

 

Un parrain sera attribué à chaque nouveau DG afin de l’aider dans son intégration. Il est recommandé de prendre son temps et de bien étudier son équipe avant de procéder aux premières décisions. Il est suggéré au nouveau DG de contacter les anciens DG pour demander des conseils, surtout lors des premiers mouvements de personnel.

 

Retour en haut

 

2.4     Comportement

 

Le respect est primordial dans la LFHS. Il faut traiter chaque personne comme l’on voudrait être traité soi-même. Il est du devoir à tous d’être polis et courtois avec tout le monde. Aucune attaque personnelle ne sera tolérée. Les conversations, négociations ou discussions doivent être faites de façon respectueuse. Tout manque de respect se verra attribué un avertissement et/ou sanction. La LFHS se réserve le droit de bannir un DG si ce dernier ne fournit aucun effort, parle contre l'organisation de la LFHS ou contre tout autre DG.

 

Retour en haut

 

2.5     Cotisation annuelle

 

Une cotisation annuelle de 10$ (CAD) par personne pour la période du 1er juillet au 30 juin est obligatoire afin de couvrir les frais annuels de la LFHS. En cas de non-paiement de la cotisation avant la date limite prévue, le DG perdra la gestion de son équipe.

 

Afin d’attirer des nouveaux DG à joindre la LFHS, la première saison leur sera offerte gratuitement.

 

Retour en haut

 

2.6     Responsables

 

Les différents responsables de la LFHS sont les suivants:

 

Responsables

Noms

Cotes

Francis Quevillon

Développement du site internet

Sandy Soos

Évènements spéciaux

Aladin Haimovici

Finances

Siméon Pilecki - Stéphane Gosselin

Forum et graphisme

Joey Trudel

Recrutement

Marc Peyraud

Règlements

Stéphane Gosselin

Testeur

Steven Amorim

 

Retour en haut

 

2.7     Comité exécutif de la LFHS

 

Le Comité exécutif de la LFHS (Comité) est présent pour s’assurer du bon fonctionnement de la LFHS et pour régler les litiges. Le Comité se penche sur tous problèmes liés à la LFHS, soumis ou non à une règle précise, qu’un DG lui soumettra.

 

Le Comité pourra, s’il le juge nécessaire, émettre des avertissements et/ou sanctions contre tout DG reconnu coupable d’un manque aux règlements ou à l’éthique de la LFHS.

 

Retour en haut

 

3      LA GESTION DE VOTRE ÉQUIPE

 

3.1     Alignement

 

Il est de la responsabilité de chaque DG de transmettre un alignement conforme avant chaque match. Les alignements doivent être faits à l’aide du logiciel STHS Client. Le client STHS est gratuit et il est utilisé par les DG pour faire des changements à leur équipe (alignements, lignes, etc.). Les alignements peuvent être envoyés directement à partir du logiciel STHS Client lors de la sauvegarde ou à partir de l’icône Envoyer mes lignes du site internet en envoyant le fichier .shl de votre équipe. Si aucun alignement n'est envoyé, le dernier alignement disponible sera réutilisé. Si un alignement n'est pas conforme (blessures, suspensions, etc.), le simulateur en créera un pour vous de façon automatique et non optimal.

 

Chaque franchise est constituée d'un grand club (professionnel) et d'un club école (mineur). Au total, votre franchise doit avoir entre 25 et 50 joueurs sous contrat.

 

Une équipe doit habiller 20 joueurs pour chaque match dont un minimum de 9 attaquants et 5 défenseurs. Il n’y a aucun minimum de centre, d’ailier gauche et d’ailier droit obligatoire. De plus, il doit toujours y avoir 2 gardiens. Chaque équipe peut avoir au maximum 3 joueurs non habillés (scratches) pour un maximum de 23 joueurs au total dans leur rang professionnel.

 

Les équipes ne respectant pas ces règles seront sujettes à des sanctions et aucune réclamation d’un DG ne sera acceptée, même si la LFHS a envoyé des joueurs en ligue mineure et que ceux-ci ont dû être soumis au ballotage. Pour se tenir à l'abri d’éventuel problème, chaque DG doit gérer conformément son alignement.

 

Chaque équipe doit présenter un alignement compétitif. Les équipes qui ne présentent pas un alignement convenable et compétitif recevront un avertissement et/ou sanction.

 

Il n’y a aucune simulation en ligue mineure donc les joueurs qui sont assignés à leur club-école forment une banque de joueurs pour les rappels chez les professionnels.

 

Retour en haut

 

3.2     Cotes des joueurs et gardiens

 

Les cotes des joueurs et gardiens sont réévaluées annuellement, durant la saison morte, en utilisant un système de cotation bien établi par la LFHS variant de 25 à 99 points et comptabilisant les statistiques et performances réelles de chaque joueur et gardiens ayant évolué la saison régulière précédente dans la LNH. L'évolution des cotes des joueurs et gardiens tient compte uniquement de leurs performances réelles dans la LNH. Voici la liste des cotes:

 

Joueurs

Abréviations

Cotes

Descriptions

C - LW - RW - D

Positions

Positions

CD

Condition

Condition

IJ

Injury*

Blessure*

CK

Checking

Mise en échec

FG

Fighting

Bagarres

DI

Discipline

Discipline

SK

Skating

Patinage

ST

Strength

Force

EN

Endurance

Endurance

DU

Durability

Durabilité

PH

Puck handling

Contrôle de rondelle

FO

Face offs

Mise au jeu

PA

Passing

Passeur

SC

Scoring

Buteur

DF

Defense

Défense

PS

Penalty shot

Tirs de pénalité

EX

Experience

Expérience

LD

Leadership

Leadership

MO

Moral

Moral

OV

Overall

Moyenne

TA

Trade available

Disponible pour une transaction

SP

Star power

Pouvoir d'attraction

*HO

Holding out

Non accessible

 

Gardiens

Abréviations

Cotes

Descriptions

PO

Position

Position

CD

Condition

Condition

IJ

Injury*

Blessure*

SK

Skating

Patinage

DU

Durability

Durabilité

EN

Endurance

Endurance

SZ

Size

Gabarit

AG

Agility

Agilité

RB

Rebound control

Direction des retours

SC

Style control

Contrôle du style

HS

Hand speed

Vitesse de la main

RT

Reaction time

Temps de réaction

PH

Puck handling

Contrôle de rondelle

PS

Penalty shot

Tirs de pénalité

EX

Experience

Expérience

LD

Leadership

Leadership

MO

Moral

Morale

OV

Overall

Moyenne

TA

Trade available

Disponible pour une transaction

SP

Star power

Pouvoir d'attraction

*HO

Holding out

Non accessible

 

La morale (MO) est un concept qui est très complexe.

·         Les joueurs gagnent de la morale lorsque:

Être échangé quand la morale du joueur est faible; Être échangé à une équipe qui joue pour plus de .500; Gagner une bagarre; L’équipe fait les séries; Avoir un bon match (buts, passes, points, etc.); Gagner; Être en santé et jouer; Être rappelé des mineurs chez les professionnels.

·         Les joueurs perdent de la morale lorsque:

Être échangé quand la morale du joueur est forte; Être échangé à une équipe qui joue pour moins de .500; Perdre une bagarre; Se faire blesser; Se faire suspendre; Se faire envoyer au ballotage; Perdre; Être en santé et ne pas jouer; Être rétrogradé du professionnel chez les mineurs.

 

Le pouvoir d’attraction (SP) est une cote qui indique quels joueurs sont considérés comme des vedettes. Par défaut, les joueurs ont tous une cote SP de 0. Ensuite, on définit les vedettes comme suit:

·          Joueur avec un OV entre 80 et 89: Cote SP de 1.

·          Joueur avec un OV de 90 et plus: Cote SP de 2.

 

En cas de détection d’erreurs dans les cotes, elles doivent être soumises à la LFHS le plus rapidement possible afin d’effectuer la révision si nécessaire. Aucune révision de cote ne sera faite après le début des matchs préparatoires.

 

Retour en haut

 

3.3     Positions des joueurs

 

De nombreux joueurs de la LNH peuvent jouer à plusieurs positions (C/LW/RW). Les positions des joueurs sont mises à jour annuellement, durant la saison morte en même temps que les cotes, selon les fiches d’équipe de la LNH du site de référence www.sportsforecaster.com/nhl/roster.  Il est aussi possible pour un DG de faire une demande afin d’ajouter une nouvelle position si elle n’est pas déjà enregistrée au profil du joueur. Pour chaque ajout de position, le DG doit fournir le lien de la fiche du joueur provenant du site de référence www.sportsforecaster.com/nhl/player dans laquelle la confirmation de la position est écrite dans le texte du scouting report et ce, avant le 30 septembre de chaque année. Après cette date limite, aucun ajout de position ne pourra être fait sous aucun prétexte.

 

Si une équipe fait jouer un RW à la position LW sans que ce joueur ait cette position d’enregistrée à son profil, les performances du joueur seront affectées à la baisse.

 

Si un joueur peut évoluer comme attaquant et défenseur, le DG devra décider, durant la saison morte, la position du joueur pour que les cotes soient calculées en conséquence et aucun changement de position ne sera possible durant toute la saison.

 

Retour en haut

 

3.4     Blessures

 

Tous les joueurs sont susceptibles d’être blessés durant la saison, y compris les gardiens de but. La cote DU est directement en lien avec la probabilité qu’un joueur subisse une blessure, mais une cote DU de 99 ne signifie pas automatiquement que le joueur ne se blessera jamais.

 

Un joueur est blessé lorsque sa condition (CD) est moins que 95. Une indication apparaîtra à côté du nom du joueur blessé sur la page Joueurs du site internet. Aussi, sur la page Blessures et suspensions du site internet, une liste des joueurs blessés par équipe sera disponible avec la nature de chaque blessure, la condition et le jour prévu du retour au jeu pour chaque joueur blessé. La vitesse de guérison des joueurs est de 1.2 point de CD par jour de simulation.

 

Un joueur qui chute sous les 70 de CD ne recevra pas de salaire de l’équipe et sera exclu du plafond salarial et ce, jusqu'à son retour à 95 de CD. Cette option reproduit la liste IR (Injury Reserve List) de chaque équipe de la LNH ainsi que les assurances que les équipes possèdent pour les blessures de leurs joueurs.

 

Retour en haut

 

3.5     Fatigue

 

La fatigue est une valeur utilisée lors de la simulation des matchs qui se retrouve sous la cote condition (CD). Au début d'une saison, tous les joueurs ont une CD de 100 (non fatigué). La fatigue fluctue tout au long de la saison selon le temps d’utilisation du joueur et de son endurance (EN). Un joueur se repose lorsque son équipe n’a pas de match et la vitesse de récupération est la même que la vitesse de guérison lors d’une blessure soit 1.2 point de CD par jour de simulation. Voici les paramètres de fatigue:

 

Joueurs

Minutes jouées

Condition

10

-1

22

-1.5

25

-2

Bonus défenseur

7 minutes

 

Gardiens

Tirs reçus

Condition

25

-1.2

31

-1.75

45

-2.25

 

Ces paramètres sont appliqués pour les joueurs qui ont une cote EN de 100. Si un joueur a une cote EN inférieure à 100, il pourrait perdre de la condition même s’il a joué moins de minutes que les paramètres établis. Bref, plus la cote EN est faible, plus le joueur se fatiguera rapidement.

 

Pour un joueur, la formule est (100 - Endurance du joueur) / 10 = Nombre de minutes ajouté à l’utilisation du joueur pour calculer le niveau de fatigue qui s'applique au joueur. Les défenseurs doivent jouer le niveau de minutes d'un joueur plus le bonus pour les défenseurs avant de perdre de la condition.

 

Pour un gardien, la formule est (100 - Endurance du gardien) / 5 = Nombre de lancés ajouté aux tirs reçus sur le gardien pour calculer le niveau de fatigue qui s'applique au gardien.

 

1.       Exemple pour un attaquant avec une cote EN de 100:

Joue entre 0:01 et 10:00 = Aucun perte de CD

Joue entre 10:01 et 22:00 = Perte de 1 CD

Joue entre 22:01 et 25:00 = Perte de 1.5 CD

Joue plus de 25:01 = Perte de 2 CD

 

2.       Exemple pour un attaquant avec une cote EN de 33:

Joue entre 0:01 et 3:18 = Aucun perte de CD

Joue entre 3:19 et 15:18 = Perte de 1 CD

Joue entre 15:19 et 18:18 = Perte de 1.5 CD

Joue plus de 18:19 = Perte de 2 CD

 

Retour en haut

 

3.6     Suspensions

 

Des suspensions peuvent survenir durant la saison. C’est le simulateur qui détermine l’occurrence des suspensions suite à des gestes disgracieux de la part des joueurs impliqués. Une indication apparaîtra à côté du nom du joueur suspendu sur la page Joueurs du site internet et la durée de la suspension du joueur sera écrite sur la page Blessures et suspensions du site internet. Les salaires des joueurs suspendus comptent dans la masse salariale.

 

Retour en haut

 

3.7     Gardien d’urgence

 

Étant donné le faible nombre de gardiens disponibles dans la LFHS et afin d’éviter des blocages de simulation pour cause de blessure ou autre qui empêcheraient une équipe d’aligner 2 gardiens pour un match, chaque équipe a 2 gardiens d’urgence virtuelle (Goalie Backup 1 et 2) disponibles avec des cotes minimales et un salaire professionnel annuel de 2 000 000$. Ces gardiens doivent toujours se retrouver dans les mineurs et doivent être rappelés chez les professionnels seulement si l’équipe ne peut pas aligner 2 gardiens pour un match. Pour des questions de réalisme, ces gardiens d’urgence virtuelle ne devraient jamais disputer de rencontre dans la LFHS et devraient servir au maximum à être l’auxiliaire lors d’une rencontre. Il est conseillé de toujours avoir trois gardiens dans son équipe afin de ne pas avoir à utiliser ce dépannage.

 

Retour en haut

 

3.8     Entraîneurs-chefs

 

Selon le même principe que les joueurs et gardiens, les cotes des entraîneurs-chefs sont réévaluées annuellement, durant la saison morte, en fonction de leurs performances dans la LNH. Les entraîneurs-chefs ne dirigeant plus dans la LNH subiront une diminution tandis que ceux ayant connu du succès dans la LNH verront leurs cotes augmenter. Voici la liste de ces cotes:

 

Entraîneurs-chefs

Abréviations

Cotes

Descriptions

PH

Physical Style

Compétence de l'entraîneur pour créer des stratégies physiques

DF

Defense Style

Compétence de l'entraîneur pour créer des stratégies défensives

OF

Offense Style

Compétence de l'entraîneur pour créer des stratégies offensives

PD

Player Discipline

Compétence de l'entraîneur pour gérer la discipline des joueurs

EX

Experience

Expérience de l'entraîneur

LP

Leadership

Leadership de l'entraîneur

PO

Potential

Potentiel à s’améliorer

 

Tout entraîneur-chef ayant dirigé dans la LNH au cours des 5 dernières saisons sera créé dans la LFHS et pourra être engagé. Un entraîneur-chef inactif pendant 5 saisons dans la LNH sera retiré. Advenant le cas qu’un entraîneur-chef n’ait pas dirigé dans la LNH au cours des 5 dernières années, mais qu’il soit sous contrat avec une équipe de la LFHS, l’équipe pourra conserver son entraîneur-chef jusqu’à la fin de son contrat, mais il sera impossible de le prolonger par la suite.

 

Le congédiement d'un entraîneur-chef peut se faire à tout moment. Pour ce faire, l’équipe désirant engager un nouvel entraîneur-chef devra faire une offre de contrat à ce dernier en incluant salaire et durée du contrat. L’entraîneur-chef prendra 1 ou 2 jours de réflexion avant de répondre. Si l’entraîneur-chef reçoit d’autres offres de contrat, il prendra également un moment de réflexion avant de faire son choix.

 

Dès qu’un nouvel entraîneur-chef accepte l’offre de contrat qu’il a reçue d’une équipe, l’entraîneur-chef en poste avec cette équipe est congédié. De plus, l’équipe doit assumer 100% de la valeur du contrat restant de l’entraîneur-chef congédié et verser la somme immédiatement.

 

Un entraîneur-chef qui a été congédié est libre de signer avec une nouvelle équipe à n’importe quel moment.

 

Le salaire minimum d'un entraîneur-chef est de 300 000$ par année et le salaire maximum est de 500 000$ par année. La durée maximale d’un contrat est de 5 ans.

 

Retour en haut

 

4      LES FINANCES

 

4.1     Comment générer des revenus

 

·         Vente de billet lors des matchs à domicile (saison régulière et séries éliminatoires)

·         Montant reçu lors d’une transaction

·         Montant reçu lorsque l’un de ses joueurs est réclamé au ballotage

·         Prime annuelle selon les résultats

·         Retrait d’un joueur de la liste des protections

 

Retour en haut

 

4.2     Comment encourir des dépenses

 

·         Salaire des joueurs professionnels et mineurs

·         Salaire de l’entraîneur-chef

·         Bonus à la signature

·         Montant donné lors d’une transaction

·         Montant donné lorsque l’un joueur est réclamé au ballotage

·         Rachat de contrat

·         Ajout d’un joueur sur la liste des protections

·         Protection annuelle d’un prospect

·         Agrandissement d’aréna

·         Impôt à payer sur les gains

·         Sanctions financières

 

Retour en haut

 

4.3     Prix des billets

 

Le prix des billets est fixé par le DG de chaque équipe avant le début de la saison régulière et varie selon le niveau. Le prix des billets pour chaque niveau peut être modifié à n’importe quel moment durant la saison régulière ainsi que les séries éliminatoires. Voici le prix des billets par défaut et le prix des billets maximum qui est fixé à 25% du prix par défaut:

 

Niveau

Prix par défaut

Prix maximum

1

70$

88$

2

60$

75$

3

30$

38$

4

20$

25$

Loges

200$

250$

 

Le pourcentage des billets de saison pour toutes les équipes est fixé à 50%, ce qui assure un nombre de billets vendus minimum à chaque match.

 

Le nombre de spectateur qui assiste aux matchs varie selon une formule qui comprend les éléments suivants:

·         Le prix des billets par rapport à la moyenne de la LFHS

·         Le total de point de pouvoir d’attraction (SP)

·         La morale des deux équipes

·         La popularité de l’équipe

 

Retour en haut

 

4.4     Réputation des franchises

 

Il s’agit d’un classement qui représente la réputation de chaque équipe à travers la LFHS. Ce classement a une influence sur les renouvellements de contrat ainsi que sur la popularité des équipes.

 

Les résultats des trois dernières saisons sont pris en compte.

·         Un point est attribué à chaque victoire en temps réglementaire, en prolongation et en tirs de barrage, que ce soit en saison régulière ou en séries éliminatoires. On obtient ainsi le total de chaque saison pour chaque équipe.

·         Le nombre de point de la saison la plus récente est multipliée par quatre. Ensuite, le nombre de point de la saison intermédiaire est multiplié par deux.

·         Il faut additionner les points ainsi obtenus pour obtenir le résultat global de la franchise.

 

En cas d’égalité au total des points, c’est le nombre de point de la saison la plus récente qui sert de bris d’égalité. Si l’égalité persiste, il faut se tourner vers la saison intermédiaire et ensuite vers la plus ancienne saison s’il y a toujours égalité.

 

Retour en haut

 

4.5     Popularité des équipes

 

La popularité des équipes est calculée à partir du classement de réputation des franchises. L’équipe qui trône au sommet du classement de réputation des franchises obtient une popularité d’équipe de 110% tandis que la 31e équipe obtient une popularité d’équipe de 92%. Voici le tableau représentant la popularité de chaque équipe:

 

Position

Popularité

1

110%

2

109%

3

108%

4

107%

5

106%

6

105%

7-8

104%

9-10

103%

11-12

102%

13-14

101%

15-16

100%

17-18

99%

19-20

98%

21-22

97%

23-24

96%

25-26

95%

27-28

94%

29-30

93%

31

92%

 

Retour en haut

 

4.6     Prime annuelle selon les résultats

 

La prime annuelle selon les résultats est établie à partir du classement général de la saison régulière. L’équipe qui termine au dernier rang reçoit une prime annuel de 5 500 000$ et ce montant est majoré de 200 000$ pour chaque position supérieur, donc la 30e position reçoit 5 700 000$ et ainsi de suite jusqu’à la 1ère position qui reçoit 11 500 000$. Le montant de la prime versée pourrait varier d’une année à l’autre selon le bilan financier de la LFHS.

 

Retour en haut

 

4.7     Masse salariale

 

La masse salariale d'une équipe est la valeur totale des salaires des joueurs professionnels (habillés ou non habillés). Les joueurs sont payés sur une base quotidienne, même s'ils sont blessés à court terme ou suspendus. Leur salaire journalier est leur salaire annuel divisé par le nombre de jour dans la saison régulière.

 

Le salaire des joueurs assignés au club-école, de l’entraîneur-chef et des joueurs blessés à long terme ne sont pas inclus dans le calcul de la masse salariale.

 

Le plafond salarial et le plancher salarial doivent être respectés en tout temps, dès la première journée de la saison régulière.

 

Plafond salarial

Saison 2017-18

65 000 000$

Saison 2018-19

65 000 000$

Saison 2019-20

À déterminer

 

Plancher salarial

Saison 2017-18

37 500 000$

Saison 2018-19

40 000 000$

Saison 2019-20

À déterminer

 

Une sanction sera imposée aux équipes qui ne respectent pas le plafond ou le plancher salarial.

 

Retour en haut

 

4.8     Impôt à payer

 

Tout comme les franchises de la LNH, les équipes sont également imposées dans la LFHS. L’impôt à payer est calculé à la fin de l'année en fonction des bénéfices de la saison qui vient de s’écouler.

 

Diminution des bénéfices par tranches:

·         Impôt de 30% sur chaque dollar entre 0 et 5 millions de gains;

·         Impôt de 40% sur chaque dollar entre 5 et 10 millions de gains;

·         Impôt de 50% sur chaque dollar dépassant les 10 millions de gains.

 

1.       Bénéfices ne dépassant pas les 5 millions de dollars.

L’équipe est imposée à 30% sur la somme des bénéfices.

(Exemple: Dans le cas d'un bénéfice de 3 millions, l’équipe sera imposée à 30% sur 3 millions = 900 000$.)

 

2.       Bénéfices situés entre 5 et 10 millions de dollar.

L'équipe est imposée à 30% sur les dollars entre 0 et 5 millions, soit 5 millions x 30% = 1.5 millions. De plus, l’équipe est imposée à 40% sur la somme qui dépasse les 5 premiers millions.

(Exemple: Dans le cas d'un bénéfice de 7 millions, l’équipe sera imposée à 30% sur 5 millions + 40% sur 2 millions = 2 300 000$.)

 

3.       Bénéfices dépassant les 10 millions de dollar.

L'équipe est imposée à 30% sur les dollars entre 0 et 5 millions, soit 5 millions x 30% = 1.5 millions. Aussi, l’équipe est imposée à 40% sur les dollars entre 5 et 10 millions, soit 5 millions x 40% = 2 millions. De plus, elle est aussi imposée à 50% sur les bénéfices dépassants les 10 millions, qui seront diminués de moitié.

(Exemple: Dans le cas d'un bénéfice de 12 millions, l’équipe sera imposée à 30% sur 5 millions + 40% sur 5 millions + 50% sur 2 millions = 4 500 000$.)

 

Retour en haut

 

4.9     Agrandissement d’aréna

 

Les arénas ont tous une capacité de base de 17 000 sièges séparés en 5 niveaux de prix différents divisés approximativement comme les arénas standards de la LNH:

 

Niveau

Sièges

1

10 000

2

2 000

3

3 500

4

1 450

Loges

50

Capacité

17 000

 

Il est possible d’ajouter des sièges en suivant les niveaux d’agrandissement ci-dessous. La limite d’agrandissement par année est de 2 niveaux soit 1 000 places et le maximum de sièges que peut contenir un aréna est de 22 000 places. Ce changement ne peut être fait que durant la saison morte, mais la demande d’agrandissement doit être envoyée à la LFHS avant le 31 décembre à 23h59 (EUR) de l’année précédente. Le Comité évaluera chaque demande d’agrandissement dans un délai raisonnable avant de rendre sa décision sur l’acceptation ou non de la demande. Cette évaluation est nécessaire afin de s’assurer de la viabilité de la franchise.

 

Niveau d’agrandissement 1

Niveau

Sièges

1

10 300

2

2 100

3

3 600

4

1 450

Loges

50

Capacité

17 500

Coût

3 000 000$

 

Niveau d’agrandissement 2

Niveau

Sièges

1

10 600

2

2 200

3

3 700

4

1 450

Loges

50

Capacité

18 000

Coût

3 000 000$

 

Niveau d’agrandissement 3

Niveau

Sièges

1

10 900

2

2 250

3

3 800

4

1 500

Loges

50

Capacité

18 500

Coût

2 800 000$

 

Niveau d’agrandissement 4

Niveau

Sièges

1

11 200

2

2 300

3

3 900

4

1 550

Loges

50

Capacité

19 000

Coût

2 800 000$

 

Niveau d’agrandissement 5

Niveau

Sièges

1

11 500

2

2 350

3

4 000

4

1 600

Loges

50

Capacité

19 500

Coût

2 800 000$

 

Niveau d’agrandissement 6

Niveau

Sièges

1

11 800

2

2 400

3

4 100

4

1 625

Loges

75

Capacité

20 000

Coût

3 250 000$

 

Niveau d’agrandissement 7

Niveau

Sièges

1

12 100

2

2 450

3

4 200

4

1 675

Loges

75

Capacité

20 500

Coût

2 800 000$

 

Niveau d’agrandissement 8

Niveau

Sièges

1

12 400

2

2 500

3

4 300

4

1 700

Loges

100

Capacité

21 000

Coût

3 250 000$

 

Niveau d’agrandissement 9

Niveau

Sièges

1

12 700

2

2 550

3

4 400

4

1 750

Loges

100

Capacité

21 500

Coût

2 800 000$

 

Niveau d’agrandissement 10

Niveau

Sièges

1

13 000

2

2 600

3

4 500

4

1 775

Loges

125

Capacité

22 000

Coût

3 250 000$

 

Retour en haut

 

4.10 Faillite et pénalité

 

Il n’est pas permis d'avoir un solde bancaire négatif durant la saison, ce qui signifierait une faillite. Une équipe qui tombe en faillite recevra immédiatement de la LFHS, par tranche de 50 000$, l’argent nécessaire pour lui permettre de continuer à payer ses salaires jusqu’à la fin de la saison. En contrepartie, l’équipe perdra un choix de repêchage lors du repêchage des joueurs amateurs suivant selon le montant total reçu de la LFHS:

 

Montant

Compensation

Moins de 500 000$

Choix de 4e ronde

Entre 500 000$ et 999 999$

Choix de 3e ronde

Entre 1 000 000$ et 1 999 999$

Choix de 2e ronde

2 000 000$ et plus

Choix de 1ère ronde

 

Si le choix de repêchage n’est pas disponible, l’équipe perdra le choix de repêchage supérieur suivant, et ainsi de suite. Chaque faillite sera étudiée par la LFHS.

 

Une pénalité minimum de 50 point au total de la saison sera également appliquée au classement de réputation des franchises. Cette pénalité sera déterminée par la LFHS selon la faillite.

 

Chaque équipe doit gérer son budget de sorte que celui-ci ne passe jamais au négatif. La LFHS se réserve le droit d’intervenir à tout moment si nécessaire.

 

Retour en haut

 

4.11 Fermeture du bilan financier

 

Le bilan financier est fermé après la fin des séries éliminatoires, et avant le repêchage des joueurs amateurs.

 

La fermeture du bilan financier signifie que les chiffres indiqués sont finaux. Toute nouvelle dépense après la fermeture du bilan financier est appliquée à la nouvelle année financière.

 

Retour en haut

 

5      LES CONTRATS

 

5.1     Salaires et contrats

 

La gestion de contrat des joueurs se fait à partir d’une plateforme interactive sur internet.

 

Le salaire minimum d'un joueur est de 500 000$ par année et le salaire maximum est de 10 000 000$ par année. La durée maximale d’un contrat est de 5 ans.

 

Le contrat d’un joueur ne peut pas être renégocié avant l'expiration de celui-ci.

 

Un attaquant ou défenseur ayant une cote OV de 78 et plus ou un salaire annuel de 1 250 000$ et plus est considéré comme un joueur de calibre professionnel et a automatiquement un contrat à un seul volet (one-way contract). Dans ce cas, le joueur recevra 100% de son salaire professionnel s’il se retrouve dans les mineurs. Un attaquant ou défenseur qui ne rencontre pas les deux critères a automatiquement un contrat à deux volets (two-way contract) et peut se retrouver dans les mineurs à 10% de son salaire professionnel.

 

Un gardien ayant une cote OV de 80 et plus ou un salaire annuel de 1 250 000$ et plus est considéré comme un joueur de calibre professionnel et a automatiquement un contrat à un seul volet (one-way contract). Dans ce cas, le joueur recevra 100% de son salaire professionnel s’il se retrouve dans les mineurs. Un gardien qui ne rencontre pas les deux critères a automatiquement un contrat à deux volets (two-way contract) et peut se retrouver dans les mineurs à 10% de son salaire professionnel.

 

Par simplicité, les salaires doivent être arrondis au 50 000$ supérieur pour les contrats de moins de 1 000 000$ et arrondis au 100 000$ supérieur pour les contrats de 1 000 000$ et plus.

(Exemple: Un salaire de 760 000$ passera à 800 000$ et un salaire de 1 420 000$ passera à 1 500 000$.)

 

Retour en haut

 

5.2     Clause de non-mouvement (NMC)

 

Une clause de non-mouvement (NMC) signifie que l’équipe s’engage à ne pas échanger ni envoyer son joueur en ligue mineure durant toute la durée de son contrat. Du côté du joueur, il s’assure d’un contrôle de tout transfert éventuel et il serait susceptible d’accepter un salaire moindre en retour de cette clause.

 

Voici les détails:

·         Le joueur ne peut être ni échangé, ni envoyé en ligue mineure, ni soumis au ballotage;

·         L’offre de salaire de l’équipe est majorée de 20% lorsqu’elle offre une NMC;

·         Le nombre maximal de NMC par équipe est fixé à quatre (4);

·         Le joueur accepte une NMC seulement s'il a déjà joué dans la même équipe dans la LNH;

·         Le joueur accepte tout de même une éventuelle transaction avec une équipe dans laquelle il a déjà joué dans la LNH à un moment de sa carrière.

 

Retour en haut

 

5.3     Bonus à la signature

 

Les contrats peuvent contenir un bonus à la signature. Il s’agit d’un bonus qui doit être payé en totalité lors de la signature du contrat et en aucun cas d’un bonus de performance.

 

Le total du bonus à la signature ne peut pas excéder 20% de la valeur totale du contrat offert.

(Exemple: Offre de contrat de 2 ans à 1.5M$ par année -> Bonus maximum de 3M$ x 20% = 600 000$)

 

Par simplicité, les bonus à la signature doivent être donné par tranche de 50 000$ pour les bonus de moins de 1 000 000$ et donné par tranche de 100 000$ pour les bonus de 1 000 000$ et plus.

 

Retour en haut

 

6      LES MOUVEMENTS DE JOUEURS

 

6.1     Transactions

 

Il est possible d’échanger des joueurs professionnels et/ou mineurs (excepté s’ils sont actuellement au ballotage), des prospects, des choix de repêchage et de l’argent. Les seuls choix de repêchage disponibles pour une transaction sont ceux de l’année financière en cours et ce, jusqu'à la fermeture du bilan financier. Dans le cas d’une transaction impliquant de l’argent, il n’y a pas de montant minimum obligatoire.

 

Pour qu'une transaction soit conclue, les équipes impliquées doivent être d’accord sur les éléments à inclure dans un éventuel transfert (attention aux clauses de non-mouvement). Ces éléments doivent être entrés dans la plateforme de validation des échanges qui enverra un courriel de confirmation aux équipes impliquées. Une fois que tous les DG auront accepté les termes d’une transaction, les membres du Comité recevront à leur tour un courriel de confirmation. Une transaction sera officielle seulement lorsque 3 membres du Comité l’aura approuvée, et elle deviendra à ce moment irréversible. La transaction sera ensuite enregistrée dans le simulateur dans un délai raisonnable.

 

Il est possible d’inclure des clauses conditionnelles de toute sorte dans les transactions, tant que celles-ci peuvent être réalisées durant l'année en cours ou durant l'année suivante. Les transactions comportant des clauses conditionnelles qui ne respectent pas ces limites seront refusées.

 

La demande de validation d’une clause conditionnelle doit obligatoirement être envoyée à la LFHS avant le 30 juin de chaque année. C’est de la responsabilité de chaque DG d’informer la LFHS de leur clause conditionnelle une fois réalisée et non l’inverse. Après la date limite, aucune clause conditionnelle ne pourra être validée. Une clause conditionnelle valide qui ne peut être respectée pour diverses raisons doit être conciliée entre les DG impliqué autrement, la LFHS tranchera.

 

Il est interdit d'échanger un joueur en incluant dans la transaction une clause de retour du joueur dans son équipe précédente. Cette situation serait perçue comme un prêt de joueur, la transaction serait refusée par la LFHS et les équipes impliquées pourraient être sanctionnées par la LFHS. De plus, advenant que la LFHS soupçonne une situation de prêt de joueur, elle pourrait intervenir afin de refuser une transaction et/ou sanctionner les équipes impliquées.

 

Les DG doivent en tout temps respecter la décision du Comité qui a pour but d'évaluer l'équité des transactions pour le bien de la LFHS. Les transactions équitables ou légèrement avantageuses seront acceptées. Par contre, les transactions trop avantageuses ou qui compromettent l'avenir d’une équipe pourront être refusées et sans appel, à la discrétion de la LFHS.

 

Il n'y a aucune limite d’échange. Toutefois, un DG pourra recevoir un avertissement du Comité si la quantité d’échanges devient trop grande. Le Comité est le seul juge de ce qui pourra être considéré comme excessif et irréaliste.

 

Chaque année, il y a une date limite des transactions qui se situe à environ 78% du calendrier de la saison régulière. Il s’agit de la même date que celle de la LNH. Après cette date, il est impossible d’entériner des transactions sous aucun prétexte et ce, jusqu'à la fermeture du bilan financier.

 

Afin de permettre des transactions de choix de repêchage de dernières minutes lors de la période du repêchage des joueurs amateurs, les éléments inclus dans une transaction seront transférés immédiatement afin de permettre à l’équipe obtenant un choix de repêchage de pouvoir faire sa sélectionner. Cependant, le Comité devra tout de même approuver chacune des transactions par la suite. Advenant que le Comité n’approuve pas une transaction, les éléments transférés seront retournés dans leur équipe d’origine et l’équipe qui aurait transigé un choix de repêchage recevrait le joueur qui a été sélectionné avec ce choix.

 

Retour en haut

 

6.2     Ballotage

 

Tous les joueurs de 25 ans et plus sont admissibles au ballotage, ce qui signifie qu’ils doivent en tout temps passer par le ballotage avant d'aller dans les mineurs. Les joueurs de 24 ans et moins ainsi que tous les joueurs recrues sont exemptés du ballotage. Pour être considéré comme un joueur recrue, le joueur doit être âgé de 25 ans et moins au début de la saison de son arrivée dans la LFHS. Un joueur âgé de 26 ans et plus ne sera donc automatiquement plus considéré comme recrue.

 

Toutes les équipes peuvent réclamer les joueurs soumis au ballotage pendant 48 heures. L’équipe qui réclame un joueur doit obligatoirement le placer dans son équipe professionnelle et le coût est de 300 000$ par joueur réclamé qui est remis à l’équipe ayant soumis le joueur. Un joueur non réclamé après 48 heures ira rejoindre son club-école.

 

De toutes les équipes intéressées, le joueur ira rejoindre l'équipe la plus haute dans la liste de priorité une fois les 48 heures échues. Le rang de priorité dépend du moment de la saison où un joueur est soumis au ballotage. Avant le premier novembre, la priorité est basée sur le classement général de la fin de la saison précédente. L’équipe qui a présenté la pire fiche est alors la première à pouvoir réclamer le joueur. Tout joueur soumis au ballotage après le premier novembre sera offert en priorité à l’équipe ayant le plus bas pourcentage de points gagnés.

 

Un joueur ne peut pas être échangé lorsqu’il est au ballotage et il est impossible de faire une demande pour l’enlever du ballotage. Il est de la responsabilité de chaque DG de s’assurer des implications de leurs mouvements de personnel.

 

La saison du ballotage débute à l’ouverture de la nouvelle saison, et se termine à la date limite des transactions. Les joueurs envoyés dans les mineurs entre la date limite des transactions et la fin des séries éliminatoires ne pourront pas être réclamés et iront directement rejoindre leur club-école.

 

Retour en haut

 

6.3     Rachat de contrat

 

Que ce soit afin de réduire sa masse salariale ou simplement pour se départir d'un indésirable, le rachat de contrat d'un joueur peut se faire à tout moment, excepté si le joueur est blessé. L'équipe qui rachète le contrat d’un joueur doit payer immédiatement la moitié de la valeur restante du contrat.

 

Joueur avec un contrat à deux volets (two-way contract)

 

La valeur du rachat de contrat sera calculée à son salaire mineur, soit à 10% de son salaire professionnel, pour la saison en cours et pour les années subséquentes. Il faut également considérer le nombre de matchs joués dans la saison active. Le calcul se fera au prorata du nombre de matchs restant à disputer à la saison en cours.

 

·         Contrat restant de 3 ans à 1M$ par année et avec 25 matchs à disputer à la saison.

Saison 1:

100 000$ x 25 / 82 x 50% =

15 244$

Saison 2:

100 000$ x 50% =

50 000$

Saison 3:

100 000$ x 50% =

50 000$

 

 

115 244$

 

 

Joueur avec un contrat à un seul volet (one-way contract) ou clause de non-mouvement (NMC)

 

La valeur du rachat de contrat sera calculée à son salaire professionnel pour la saison en cours et pour les années subséquentes. Il faut également considérer le nombre de matchs joués dans la saison active. Le calcul se fera au prorata du nombre de matchs restant à disputer à la saison en cours.

 

·         Contrat restant de 3 ans à 2M$ par année et avec 25 matchs à disputer à la saison.

Saison 1:

2 000 000$ x 25 / 82 x 50% =

304 878$

Saison 2:

2 000 000$ x 50% =

1 000 000$

Saison 3:

2 000 000$ x 50% =

1 000 000$

 

 

2 304 878$

 

Un joueur qui voit son contrat racheté devient automatiquement joueur autonome sans restriction (UFA). L'équipe ayant racheté le contrat d'un joueur ne pourra pas le signer au cours de la même saison.

 

Retour en haut

 

6.4     Partance

 

D'une saison à l'autre, certains joueurs peuvent être retirés de la LFHS en raison d’un départ vers une autre ligue, d’une blessure l’ayant tenu à l’écart du jeu toute la saison précédente, ou autres. Dans la LFHS, nous les appelons les joueurs en partance. Ils sont retirés de la LFHS durant la saison morte seulement.

 

Un joueur est considéré en partance lorsqu'il n'a pas joué au minimum 1 match la saison régulière précédente dans la LNH. Dans ce cas, l’équipe peut conserver les droits d’un joueur selon son âge:

 

Âge du joueur

Possibilités

23 ans et moins

Possibilité de conserver les droits du joueur sans frais et l’ajouter sur la liste des prospects.

24 ans et plus

Possibilité de payer 300 000$ pour conserver les droits du joueur et l’ajouter sur la liste des protections.

 

Pour déterminer l’âge d’un joueur, nous prenons l’année du début de la saison moins l’année de naissance.

(Exemple: Joueur né en 1995 et étant en partance à la fin de la saison 2017-18 = 22 ans)

 

Le nombre maximal de protections par équipe est fixé à quatre (4).

 

Retirer un joueur de la liste des protections rapporte 100 000$ à l'équipe.

 

Retour en haut

 

6.5     Retraite et décès

 

Les joueurs qui annoncent leur retraite du hockey professionnel et qui ont joué au minimum 1 match la saison régulière précédente dans la LNH seront actif dans la LFHS la saison suivante. C’est la même règle qui est appliquée pour les joueurs qui décèdent dans la vie réelle.

 

Retour en haut

 

7      LES AGENTS LIBRES

 

7.1     Groupe I (joueurs repêchés)

 

Ce sont les joueurs n’évoluant pas dans la LFHS et dont les droits appartiennent à une équipe suite au repêchage des joueurs amateurs ou à une transaction. Ces joueurs proviennent de la liste des prospects.

 

Un joueur quittera la liste des prospects pour joindre l’alignement s’il a joué au minimum 1 match la saison régulière précédente dans la LNH. Si l’équipe ne désire pas lui offrir de contrat ou si le joueur ne signe pas de contrat avant l'ouverture du marché des joueurs autonomes, le joueur deviendra joueur autonome sans restriction (UFA).

 

Pour déterminer l’âge d’un joueur, nous prenons l’année du début de la saison moins l’année de naissance.

(Exemple: Joueur né en 1997 et arrivant dans la LFHS pour la saison 2017-18 = 20 ans)

 

Le salaire du joueur sera son salaire de la LNH de la saison précédente (cap hit sans les bonus) arrondi au montant supérieur le plus près pour un contrat d’une durée maximum de 3 ans selon son âge :

(Site de référence: www.capfriendly.com)

 

Âge

Durée du contrat

18 à 21 ans

3 ans

22 et 23 ans

2 ans

24 ans et plus

1 an

 

Retour en haut

 

7.2     Groupe II (joueurs autonomes avec restriction - RFA)

 

Ce sont les joueurs évoluant dans la LFHS âgés de 29 ans et moins à l’échéance de leurs contrats.

 

Pour conserver les droits sur leur joueur autonome avec restriction (RFA), l’équipe doit soumettre une offre qualificative avant l'ouverture du marché des joueurs autonomes. Une offre qualificative est valide si le salaire proposé est au moins équivalent au salaire du contrat précédent. Ceci ne tient pas compte d'éventuels bonus et clause de non-mouvement. Une offre qualificative est une proposition de contrat déposée par l’équipe que le joueur peut accepter.

 

Si le joueur autonome avec restriction (RFA) ne reçoit aucune offre qualificative avant la date limite prévue, l’équipe perd les droits du joueur et celui-ci deviendra joueur autonome sans restriction (UFA). Il en va de même pour un joueur ayant reçu une offre qualificative insuffisante ou invalide.

 

Un joueur autonome avec restriction (RFA) n'a aucune urgence à conclure son nouveau contrat avant l’ouverture du marché des joueurs autonomes. Seule l'offre qualificative est déterminante pour conserver les droits du joueur. Cependant, le joueur devra être mis sous contrat avant le 1er décembre pour être éligible à la saison en cours.

 

En cas de désaccord entre les parties, l’équipe peut avoir recours à l’arbitrage (voir la rubrique 7.6 Arbitrage).

 

Par simplicité, seule l'équipe qui détient les droits d’un joueur peut négocier avec ce dernier. Il n’y a aucune offre hostile à la LFHS.

 

Retour en haut

 

7.3     Groupe III (joueurs autonomes sans restriction - UFA)

 

Ce sont les joueurs évoluant dans la LFHS âgés de 30 ans et plus à l’échéance de leurs contrats.

 

Pour conserver les droits sur leur joueur autonome sans restriction (UFA) et éviter que le joueur teste le marché des joueurs autonomes, l’équipe doit conclure un contrat avec le joueur avant l'ouverture du marché des joueurs autonomes.

 

Il existe 3 facteurs qui influencent une possible signature d’un joueur autonome sans restriction (UFA) avant l’ouverture du marché des joueurs autonomes:

 

Facteurs

Explications

Joueur

homologue

Le joueur a déjà joué dans la même équipe dans la LNH. C’est une façon de symboliser la préférence d’une ville plutôt qu’une autre.

Compétitivité

de l’équipe

Plus l’équipe performe sur la glace, plus le joueur sera intéressé à jouer pour cette équipe. Une équipe en bonne position sera dans le top 10 du classement de réputation des franchises.

Puissance financière

de l’équipe

Le joueur sent si l’équipe a les moyens d'assumer son salaire et d'aller chercher des éventuels renforts. Le joueur aura tendance à se méfier des formations étant à la limite financièrement. Une équipe en bonne situation financière aura 20M$ et plus en banque.

 

Si le joueur autonome sans restriction (UFA) ne signe aucun contrat avant la date limite prévue, l’équipe perd les droits du joueur et celui-ci testera le marché des joueurs autonomes.

 

Tout comme dans la LNH, il est possible d’acquérir les droits d’un joueur autonome sans restriction (UFA) d'une autre équipe, à partir du moment de l’ouverture du marché des transactions jusqu’à la date limite prévue avant l’ouverture du marché des joueurs autonomes, afin de tenter de signer le joueur avant son autonomie. Attention toutefois, seuls les joueurs homologues sont susceptibles d’accepter un contrat  dans cette situation, pour autant que la situation financière de l'équipe qui obtient les droits du joueur soit bonne. Si aucune entente n'est trouvée avant la date limite prévue, l’équipe perdra les droits du joueur et celui-ci testera le marché des joueurs autonomes.

 

Pour une question de réalisme, l’équipe qui conclut un contrat avec un joueur autonome sans restriction (UFA) ne peut l’échanger qu'à partir de 15 jours avant la date limite des transactions de la première année de son contrat.

 

Retour en haut

 

7.4     Groupe IV (joueurs non repêchés)

 

Ce sont les joueurs qui ont joué au minimum 1 match la saison régulière précédente dans la LNH, qui n'ont pas été repêchés dans la LFHS lors du repêchage des joueurs amateurs et qui n’appartiennent à aucune équipe de la LFHS.

 

Chaque joueur sera offert à l’équipe avec laquelle il a disputé son dernier match en saison régulière dans la LNH. L’équipe pourra conclure un contrat d’un an avec le joueur avant la date limite prévue. Si l’équipe ne désire pas lui offrir de contrat ou si le joueur ne signe pas de contrat avant l'ouverture du marché des joueurs autonomes, le joueur deviendra joueur autonome sans restriction (UFA).

 

Le salaire du joueur sera son salaire de la LNH de la saison précédente (cap hit sans les bonus) arrondi au montant supérieur le plus près pour un contrat d’une durée de 1 an.

(Site de référence: www.capfriendly.com)

 

Retour en haut

 

7.5     Groupe V (joueurs protégés)

 

Ce sont les joueurs n’évoluant pas dans la LFHS, mais qui ont déjà été alignés dans la LFHS et qui ont été protégés par leur équipe lorsqu’ils étaient en partance. Ces joueurs proviennent de la liste des protections (voir la rubrique 6.4 Partance).

 

Un joueur quittera la liste des protections pour joindre l’alignement s’il a joué au minimum 1 match la saison régulière précédente dans la LNH. Si l’équipe ne désire pas lui offrir de contrat ou si le joueur ne signe pas de contrat avant l'ouverture du marché des joueurs autonomes, le joueur deviendra joueur autonome sans restriction (UFA).

 

Le salaire du joueur sera son salaire de la LNH de la saison précédente (cap hit sans les bonus) arrondi au montant supérieur le plus près pour un contrat d’une durée de 1 an.

(Site de référence: www.capfriendly.com)

 

Retour en haut

 

7.6     Arbitrage

 

Une équipe peut demander de recourir à l’arbitrage lorsqu'elle et son joueur autonome avec restriction (RFA) ne peuvent en venir à une entente après le premier tour de négociation d'un contrat. Ceci signifie qu’un arbitre tranchera le dossier. L’équipe doit présenter une demande avant l’ouverture du marché des joueurs autonomes dans laquelle il donnera sa proposition salariale ainsi que ses arguments pour convaincre l’arbitre. L'arbitre tranchera ultérieurement et rendra sa décision pour un contrat d'une durée d’un an d'un montant qu'il aura jugé juste.

 

L'équipe aura 7 jours après la décision de l'arbitre pour accepter ou refuser la décision de l'arbitre. Si elle accepte, le joueur signera un contrat d’un an au salaire fixé par l’arbitre. Si elle refuse, le joueur deviendra joueur autonome sans restriction (UFA) et testera le marché des joueurs autonomes.

 

Retour en haut

 

7.7     Marché des joueurs autonomes

 

Le marché des joueurs autonomes se déroule sous forme d’enchère en ligne en temps réel où le premier arrivé fait une offre au joueur désiré. Une équipe peut surenchérir en déposant une offre supérieure d’au moins 5% à l'offre tenante et le compte à rebours de 72 heures est relancé. Un joueur signe un contrat si une équipe détient la meilleure offre pendant 72 heures consécutives.

 

Le marché des joueurs autonomes débute à la date établie par la LFHS, et se termine à la date limite des transactions. Les joueurs autonomes sans restriction (UFA) qui n’auront pas signé de contrat avant la date limite des transactions ne pourront pas être engagé par les équipes.

 

Par simplicité, s’il y a des équipes libres (sans DG à leur tête), tous les joueurs de ces équipes seront signés automatiquement par la LFHS peu importe le groupe du joueur, à moins que la LFHS juge le renouvellement non pertinent. En contrepartie, ces équipes ne peuvent pas aller sur le marché des joueurs autonomes.

 

Les joueurs admissibles sont:

·         Les joueurs du groupe I-III-IV-V qui n'ont pas été mis sous contrat avant la date limite prévue;

·         Les joueurs du groupe II qui n'ont pas reçu d'offre qualificative valide avant la date limite prévue;

·         Les joueurs qui ont vu leur contrat être racheté.

 

Points importants:

·         Le salaire ne peut être inférieur à 500 000$ par année;

·         Le salaire maximum est de 10 000 000$ par année;

·         La durée maximale d’un contrat est de 5 ans;

·         Le bonus à la signature ne peut pas excéder 20% de la valeur totale du contrat offert;

·         Ajouter une clause de non-mouvement (NMC) augmente la valeur du contrat offert de 20%;

·         Approcher un joueur homologue augmente la valeur du contrat offert de 10%;

·         Ces augmentations sont cumulables, mais ne sont pas comptés dans le budget UFA;

·         Le nombre d'approches est illimité;

·         Le nombre de signatures est illimité;

·         Seul le budget UFA limite une équipe.

 

Budget UFA

 

Chaque équipe dispose d'un budget UFA correspondant à la moitié du bilan de la saison précédente. Ce budget est disponible dans le profil personnel.

 

Un joueur homologue utilise 50% de la valeur du contrat offert sur son budget UFA alors qu’un joueur non homologue utilise 100% de la valeur du contrat offert sur son budget UFA.

 

Exemple: Les Bruins de Boston ont comme bilan de la saison précédente un montant de 20M$, donc ils disposent d'un budget UFA de 10M$. Ils font une offre de contrat de 1 an et 2M$ à Zdeno Chara et une offre similaire à Cam Ward. Le budget UFA suite à ces offres sera de 10M$ - 1M$ (Zdeno Chara = homologue) - 2M$ (Cam Ward = non homologue) = 7M$.

 

Retrait d’une offre

 

Il est possible, sans limitation, de se retirer d'une offre tenante sur un joueur. La seconde meilleure offre reprend la tête et le compte à rebours est relancé pour 72 heures. L'équipe ayant retiré son offre ne peut plus approcher le joueur par la suite. Le fait de retirer son offre permet de récupérer 90% du budget investi sur ce joueur.

 

Le système rend également automatiquement 90% du budget investi si l'offre est battue par une offre concurrente. Évidemment, ce montant de 10% n'est pas cumulable dans le cas où l’équipe surenchérit face à un adversaire. Le compteur est effacé et le budget UFA est utilisé à hauteur de la dernière offre seulement.

 

Retour en haut

 

8      LES PROSPECTS

 

Les prospects sont les joueurs qui ont été sélectionnés lors du repêchage des joueurs amateurs. Ces joueurs n’évoluent pas encore dans la LFHS, mais leurs droits appartiennent à une équipe suite au repêchage des joueurs amateurs ou à une transaction.

 

Un prospect sera en mesure de rejoindre l’alignement d’une équipe lorsqu’il aura joué au minimum 1 match la saison régulière précédente dans la LNH (voir la rubrique 7.1 Groupe I (joueurs repêchés)).

 

Retour en haut

 

8.1     Loterie du repêchage

 

La loterie en vue du repêchage est un système pondéré qui est utilisé afin de déterminer l’ordre de sélection de la première ronde du repêchage de la LFHS pour les 15 équipes qui ne se sont pas qualifiées pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley, ou pour les équipes qui détiennent les choix de première ronde de ces équipes. Les équipes dans le tirage sont classées dans l’ordre inverse de leur total de points à la fin de la saison régulière, avec l’équipe qui a accumulé le moins de points venant au premier rang et la 15e formation étant celle parmi les équipes exclues des séries éliminatoires qui a totalisé le plus de points.

 

Les probabilités de chaque équipe pouvant remporter la loterie sont les suivantes:

 

Équipes ne s’étant pas qualifiées pour les séries éliminatoires

Classement inversé

Probabilités

1

18.5 %

2

13.5 %

3

11.5 %

4

9.5 %

5

8.5 %

6

7.5 %

7

6.5 %

8

6.0 %

9

5.0 %

10

3.5 %

11

3.0 %

12

2.5 %

13

2.0 %

14

1.5 %

15

1.0 %

 

La loterie en vue du repêchage servira à assigner les trois premiers choix au repêchage de la LFHS. Par conséquent, l’équipe qui aura amassé le moins de points au cours de la saison régulière pourrait se retrouver, dans le pire des cas, au quatrième rang au total.

 

Trois tirages auront donc lieu: le premier servira à désigner l’équipe qui aura le premier choix au total, le deuxième servira à désigner l’équipe qui repêchera au deuxième rang, puis le troisième servira à désigner l’équipe qui repêchera au troisième rang.

 

Les probabilités pour le premier tirage seront celles qui ont été mentionnées ci-dessus pour la loterie en vue du repêchage. Les probabilités des équipes restantes après le premier tirage augmenteront sur une base proportionnelle pour le deuxième tirage, en fonction de l’équipe qui aura remporté le premier tirage, et le même scénario se répétera pour le troisième tirage.

 

Les 12 équipes dont le nom n’a pas été tiré au cours de la loterie se verront décerner les rangs de sélection 4 à 15 au repêchage de la LFHS, dans l’ordre inverse de leur récolte de points au cours de la dernière saison régulière.

 

Retour en haut

 

8.2     Ordre de sélection du repêchage

 

L'ordre de sélection du repêchage est déterminé par une combinaison de la loterie, le classement de la saison régulière, et les résultats des séries éliminatoires. Cependant, les équipes sont autorisées à échanger des choix de repêchage. Dans tous les cas, l'équipe considérée est le titulaire initial du choix, pas une équipe qui peut avoir acquis le choix par l'intermédiaire d'une transaction ou d'autres moyens.

 

Après que la loterie eût établi l’ordre des 15 premiers choix pour la première ronde seulement, les équipes sont classées dans l’ordre inverse de leur total de points à la fin de la saison régulière pour les rondes subséquentes. La fin des séries éliminatoires permet d’établir les 16 sélections suivantes.

 

L’ordre de ces 16 sélections suivantes est déterminé en plusieurs étapes. D’abord, les équipes qui n’ont pas terminé en tête de leur division et qui ont été éliminées au cours des deux premières rondes sont placées en ordre inverse de leur classement en saison régulière. Ensuite, ce sont les champions de division qui ont été éliminés au cours des deux premières rondes qui sont placés en ordre inverse de leur nombre de points en saison régulière. Puis, on attribue les 28e et 29e choix aux équipes éliminées dans les finales de conférence, avec le 29e choix à l'équipe avec le meilleur bilan en saison régulière. Pour finir, l'équipe qui remporte la Coupe Stanley aura le 31e et dernier choix, tandis que le finaliste aura le 30e choix.

 

Retour en haut

 

8.3     Repêchage des joueurs amateurs

 

Un repêchage des joueurs amateurs de 7 rondes a lieu chaque année et se déroule durant la saison morte, normalement quelques semaines après celui de la LNH. Les joueurs admissibles au repêchage sont seulement ceux qui ont été repêchés lors du repêchage des joueurs amateurs de la LNH de la même année.

 

La première ronde se déroule en direct alors que les rondes 2 à 7 se déroulent en semi-direct, c’est-à-dire que chaque sélection sera effectuée chronologiquement à intervalle de temps déterminé selon les rondes, soit entre 13h-0h (Europe) ou 7h-18h (Québec).

 

Pour chacun des choix que l'équipe possède, elle doit compléter la liste de priorités sur la plateforme de repêchage. Une équipe pourra modifier sa liste de priorités en tout temps avant sa sélection.

 

1.       Liste de 10 joueurs désirés en ordre de priorité. Le premier joueur disponible au moment de la sélection sera repêché.

 

2.       Choix par défaut si aucun joueur de la liste de priorité n’est disponible.

A.      Sélection selon l'ordre de repêchage de la LNH, appliqué comme suit:

·         Choix 1 à 5: Meilleur joueur disponible.

·         Choix 6 à 15: Priorité à l'homologue si disponible et repêcher au maximum 3 rang plus tard dans la LNH que la sélection dans la LFHS, sinon meilleur joueur disponible.

·         Choix 16 à 62: Priorité à l'homologue si disponible et repêcher au maximum 5 rang plus tard dans la LNH que la sélection dans la LFHS, sinon meilleur joueur disponible.

·         Choix 63 à 217: Priorité à l'homologue si disponible et repêcher au maximum 10 rang plus tard dans la LNH que la sélection dans la LFHS, sinon meilleur joueur disponible.

-          (Exemple: L'équipe sélectionne au 13e rang et son homologue a été sélectionné au 16e rang dans la LNH, c'est l’homologue qui sera repêché s’il est disponible, sinon le meilleur joueur disponible.)

-          (Exemple: L'équipe sélectionne au 13e rang et son homologue a été sélectionné au 17e rang dans la LNH, c'est le meilleur joueur disponible qui sera repêché.)

B.      Meilleur joueur disponible, peu importe la position, selon l’ordre de repêchage de la LNH.

C.      Meilleur attaquant disponible selon l'ordre de repêchage de la LNH.

D.      Meilleur défenseur disponible selon l'ordre de repêchage de la LNH.

E.       Meilleur gardien disponible selon l’ordre de repêchage de la LNH.

F.       Meilleur homologue disponible selon l’ordre de repêchage de la LNH.

 

Si aucune liste de priorités n’a été créé ou aucun choix par défaut n’a été sélectionné par l’équipe pour un choix de repêchage, c’est le choix par défaut 2.A qui s’applique automatiquement.

 

Retour en haut

 

8.4     Protection des prospects

 

Chaque équipe détient les droits sur des prospects qu’ils ont soit sélectionnés au cours des dernières années lors des repêchages des joueurs amateurs, soit acquis par le biais d’une transaction, ou soit ajoutés à la liste des prospects.

 

Les droits d’un prospect sont protégés sans frais pour une période de 5 ans après l’année de son repêchage. Si le prospect n’a toujours pas gradué dans la LFHS 6 ans après son repêchage, l’équipe perdra les droits de ce prospect.

(Exemple: L’équipe qui repêche un joueur à l’été 2011 perdra les droits de ce prospect à l’été 2017.)

 

Il est possible de conserver les droits d’un prospect par tranche d’un an pour un coût de 100 000$ par année.

 

Retour en haut

 

9      DIVERS

 

9.1     Trophées

 

Tout comme la LNH, la LFHS décerne ses honneurs à la fin de chaque saison. Chaque DG sera invité à voter pour les différents trophées afin de déterminer qui sera les récipiendaires de l’année. Aucune prime monétaire n’est accordée aux gagnants et finalistes.

 

Trophées d'équipe

 

Coupe Stanley

La Coupe Stanley est le plus prestigieux trophée, remis à l'équipe qui remporte les séries éliminatoires.

 

Trophée des présidents

Ce trophée récompense la meilleure équipe de la saison régulière. Il s'agit sûrement du trophée le plus difficile à remporter, en raison du grand nombre de matchs disputés tout au long de la saison.

 

Trophée Prince de Galles

Ce trophée récompense le champion de l'association de l'Est.

 

Trophée Clarence S. Campbell

Ce trophée récompense le champion de l'association de l'Ouest.

 

 

Trophées individuels et récompenses

 

Trophée Art Ross

Ce trophée récompense le talent offensif d'un joueur et est remis au joueur ayant inscrit le plus de points au cours de la saison régulière. Si deux joueurs (ou plus) sont à égalité, le joueur ayant marqué le plus de buts remporte le trophée. Si l'égalité persiste, le joueur ayant marqué le plus tôt dans la saison l'emporte.

 

Trophée Maurice Richard

Ce trophée récompense le joueur ayant marqué le plus de buts durant la saison régulière.

 

Trophée Hart

Voté par les directeurs généraux.

Une des plus belles récompenses pour un joueur: la récompense du meilleur joueur.

 

Trophée Calder

Voté par les directeurs généraux.

Ce trophée récompense le meilleur joueur dans sa première saison dans la ligue (recrue de l'année).

 

Trophée Frank J. Selke

Voté par les directeurs généraux.

Ce trophée permet de récompenser l’attaquant aidant le plus sa défense (meilleur attaquant défensif).

 

Trophée James Norris

Voté par les directeurs généraux.

Cette récompense s'adresse au meilleur défenseur de la saison.

 

Trophée Vézina

Voté par les directeurs généraux.

Ce trophée est annuellement remis au meilleur gardien du circuit.

 

Trophée Ted Lindsay

Voté par les directeurs généraux.

Une des récompenses les plus prestigieuses pour un joueur: le titre de meilleur joueur selon les autres joueurs (vote effectué au sein de l'Association des joueurs). Anciennement appelé le Trophée Lester B. Pearson.

 

Trophée Lady Byng

Voté par les directeurs généraux.

Ce trophée est annuellement remis au joueur considéré comme ayant démontré le meilleur amalgame d'esprit sportif et de talent sur glace.

 

Trophée Conn Smythe

Voté par les directeurs généraux.

Ce trophée récompense le joueur le plus utile des séries éliminatoires.

 

Trophée William M. Jennings

Ce trophée récompense le ou les gardien(s) ayant concédé le moins de buts en saison régulière. Pour recevoir le trophée, un gardien de but doit avoir joué au minimum 25 parties avec l’équipe au cours de la saison régulière.

 

Trophée Jack Adams

Voté par les directeurs généraux.

Ce trophée récompense le meilleur entraîneur de la saison.

 

Trophée du Directeur Général de l'année</